Dans les jardins de l' Evêché

L'ancien palais épiscopal occupé actuellement par le musée fut

construit principalement par Joseph Brousseau, de 1766 à 1773,

pour l'évêque de Limoges, Louis-Charles Duplessis d'Argentré.  

 

 

L'ancien palais épiscopal 

 

Inoccupé à la fin de 1906, suite à l'application de la loi de séparation

entre l'Eglise et l'État, classé au titre des monuments historiques 

le 16 septembre 1906, le palais épiscopal, désormais propriété de la ville,

devient en 1912 le musée municipal de l'ancien Évêché, futur musée

des Beaux-Arts de Limoges.

L'ancien palais épiscopal 

Le musée

Nous apercevons derrière ce palais la cathédrale.

L’architecte Joseph Brousseau est né à Solignac, près de Limoges,

vers 1733 et mort en 1797. Tailleur de pierre de formation, il gravit

progressivement tous les échelons, devenant appareilleur puis architecte

ce qui lui donne l’avantage de connaître tous les aspects de

la profession. En 1765, il est choisi par l’évêque de Limoges,

Louis-Charles Duplessis d’Argentré,

pour construire un nouveau palais épiscopal ; le prélat avait déjà obtenu

du roi Louis XV l’attribution de fonds pour la reconstruction du palais.

 

Bassin 

Vous apercevez derrière ce bassin une création de Marc Petit

un billet est paru sur cet artiste sur mon autre blog

le 14 octobre 2016

 

Bassin 

On peut se promener dans ces jardins en terrasse,

s'asseoir sur des bancs à l'ombre en écoutant le

bruit de l'eau couler des jets d'eau.

Ces jardins sont très fréquentés dès les beaux jours

 

Bassin

 

Fin de la visite  

 

Nénuphar